L'Orne RadicaleParti Radical de gauche

Unis Pour Notre Bocage

Cantonal
24/02/2015
Actualités ornaises

Unis Pour Notre Bocage est soutenu par le PS et le PRG

Qui sont-ils ?

Irène Cojean, 59 ans, professeur des écoles retraitée, Candidate

Née le 30 juillet 1955 à Colombes dans un milieu modeste et aimant, j’ai suivi jusqu’à la fin de mon adolescence les déménagements successifs de la famille. J’ai ainsi pu découvrir la richesse et la beauté de la Vallée du Rhône, du Nord Cotentin, de la région bordelaise et enfin du Bocage normand où la qualité de vie et de relations humaines me permet de m’y sentir bien. Depuis le début de ma scolarité, le métier d’institutrice est pour moi une vocation. Après deux années d’études à l’Ecole Normale de Caen, j’ai exercé ce beau métier durant un quart de siècle dans diverses écoles du Calvados, et principalement à Flers et la CAPF. Mon parcours professionnel m’a permis d’enseigner à des jeunes de 2 à 18 ans, dont une partie dans des classes spécialisées.

Militante dans le milieu associatif pour la reconnaissance et l’application des droits humains fondamentaux, l’être humain reste pour moi au centre de mon engagement et de ma vie.

Depuis 2001, je suis impliquée dans la vie politique, au sens de la vie de la cité et depuis 2004, je suis Maire-adjoint aux travaux.

Cette délégation que je continue à exercer me motive pour solliciter un mandat de Conseillère départementale, afin de défendre au mieux les intérêts pour une structuration cohérente de notre territoire.

Demain au Conseil Départemental, je m’engage à être proche et à l’écoute de nos concitoyens comme je l’ai toujours été pour les problèmes de la vie quotidienne des Flériens.

Gérard Colin, 65 ans, cadre de l’industrie automobile retraité, Candidat

Je suis né le 15 mai 1949 à Saint-Georges-des-Groseillers dans une famille de commerçants qui a exercé pendant des années sur le bocage flérien. Je suis marié, père de deux enfants et grand-père de deux petites filles. J’ai fait mes études primaires à l’école Sainte-Marie de Flers puis à Saint-Georges-des-Groseillers. Ensuite, je suivis des études au collège technique de Flers pour obtenir pour CAP d’ajusteur. J’ai exercé ce métier aux établissements Cousin frères à partir de 1966. Ensuite, j’ai suivis des cours du soir afin d’obtenir mes certificats de fraiseur puis de tourneur sur métaux. A la suite, j’ai obtenu mon brevet commercial et industriel en cours par correspondance pendant le service militaire. Acheteur industriel, je suis devenu cadre par l’intermédiaire de la formation professionnelles chez Faurécia.

Maire-Adjoint de Saint-Georges-des-Groseillers depuis 1989, je suis devenu Vice-Président de la CAPF depuis 2008.

J’ai été basketteur à Flers, Montilly-sur-Noireau et Saint-Georges-des-Groseillers en tant que joueur, entraineur puis dirigeant. Elu de terrain et de proximité, je suis très attaché au territoire auquel je suis fidèle. Fort de ces expériences, je souhaite continuer à m’investir pour sa réussite en sollicitant un nouveau mandat de Conseiller départemental aux côtés de mes collègues et amis des deux cantons de Flers.

Danièle Blanchet, 60 ans, secrétaire comptable retraitée, Remplaçante

Je suis née à Saint-Philbert-Sur-Orne, il y a 60 ans. J’ai deux sœurs et deux frères. Je suis mariée et maman de 2 filles qui m’ont donné cinq super petits-enfants. J’ai passé toute ma scolarité à Saint-Thomas-d’Aquin (anciennement Notre-Dame) pour intégrer ensuite un cabinet d’Expertise Comptable, pendant 40 ans.

Depuis 2001 jusqu’aux dernières élections de mars 2014, j’ai été Maire-Adjoint de La Selle-La-Forge et Vice-présidente de la CAPF en charge du budget, du personnel, et des marchés publics. Actuellement, je suis de nouveau conseillère municipale.

En juillet 2012, je suis devenue Conseillère générale, remplaçant le député-maire, Yves Goasdoué. Je me suis investi avec conviction, enthousiasme et volonté pendant toutes ces années, toujours avec la discrétion qui me caractérise et je remercie tous ceux qui m’ont fait confiance.

Pour des raisons personnelles, je ne souhaite pas solliciter de nouveau un mandat de Conseiller départemental.

Cependant, puisque ces 13 années ont été une forte expérience, j’ai  décidé de faire partie de cette nouvelle équipe en tant que remplaçante pour soutenir et apporter mon aide à ceux qui veulent s’investir pour le bien être de notre département et de notre canton. Comme vous le savez, j’ai une famille très présente dans le canton et dans le canton voisin. A l’aube de cette nouvelle élection, j’ai toujours envie de m’investir pour nos concitoyens, pour un département où il fait bon vivre.

Laurent Jumeline, 52 ans, animateur commercial en productions végétales et agricoles, Remplaçant

Je suis né à Flers le 25 mai 1962, mes parents étaient agriculteurs à Saint-Aubert-sur-Orne, petite commune de la vallée de l’Orne où mon père a été maire pendant plus de 30 ans. J’ai effectué ma scolarité à Briouze jusqu’en troisième, j’ai obtenu un BEPA à L’Esat de Giel puis un BTAO conduite de l’entreprise agricole et un BTS productions animales au Lycée Agricole du Robillard près de Saint-Pierre-sur-Dives dans le Calvados. J’ai ensuite effectué mon service militaire au 4ème Régiment d’Artillerie Nucléaire à Crépi-Couvron près de Laon dans l’Aisne comme moniteur auto école. Le 19 août 1985 j’ai commencé ma carrière professionnelle au sein de la Coopérative Agricole de Haute-Normandie en tant que stagiaire dépositaire pendant 1 an. J’ai rejoins en août 1986 la Coval, une coopérative ornaise dans laquelle après 4 mois de remplacements j’ai été nommé responsable du magasin de Tinchebray. De novembre 1988 à juin 2009 j’ai exercé ma profession de technico-commercial sur les anciens cantons de Flers, Messei et Tinchebray au sein de la coopérative qui est devenue aujourd’hui Agrial. Depuis 2009 je suis animateur commercial en productions végétales au sein de la même entreprise en charge de 4 équipes de techniciens sur le sud manche, l’Ille-et-Vilaine, la Mayenne et le Bocage Ornais.

En parallèle je me suis engagé dans le monde associatif en tant que dirigeant du club de Handball de Briouze puis du Rugby Club de Flers Pays du Bocage pendant près de 20 ans. Aujourd’hui je suis engagé avec mon épouse dans l’association des parents d’élèves dont elle est présidente depuis quatre ans.

Lorsque Gérard m’a sollicité pour me joindre à son équipe, je n’ai pas hésité longtemps. C’est un honneur pour moi de contribuer à la campagne électorale sur le canton de Flers 2, espérant que l’énorme travail réalisé depuis des années dans le bassin flérien se poursuive au service des habitants et dans l’intérêt collectif.

Nous avons la chance d’avoir depuis des années des hommes et des femmes qui travaillent dans ce sens en dépassant tous les clivages politiques. Il est primordial dans l’intérêt de tous que cet état d’esprit perdure pour que notre bassin continue de se développer et reste attractif pour l’ensemble de la population.

Mes engagements au sein du conseil municipal de Flers et du conseil communautaire donnent un sens à ma candidature de suppléant à ces élections départementales.